Club cycliste de Villeneuve Loubet

VENTOUX 2014

VENTOUX 2014

Pour la huitième fois l’ ESVL Cyclisme organisait une grimpée du Mont Ventoux par Malaucène.Ventoux2014 1

Si nous l’avions déjà grimpé par Bédoin 5 fois en 1986, 1990, 2000, 2002, 2010 ; 2 fois par Sault en 1991 et 2007 ; nous ne l’avions tenté qu’une fois par Malaucène en 1995.


Le Samedi 7 Juin
, grimpée du Ventoux ,109km

11h45 chambres attribuées à l’ Ibis d’Orange,  repas  vite fait dans la foulée

20 cyclistes de l’ ESVL  s’élancent sous une grosse chaleur pour les 32km de faux plat qui les mènent vers le pied du Géant de Provence. Au bout de 3km, roue libre « cassée », je suis bon pour l’abandon (peut être une chance par cette chaleur) . Jean-Jacques me prête sa roue de rechange (10 pignons au lieu de 11, et 25 dents au lieu de 29 ! ! !) . Enfin on s’y remet après 25 ‘ d’arrêt. Jean-Jacques et Eric me ramènent entre 36 et 38 km/h à Malaucène ; donc je suis déjà entamé et les choses sérieuses n’ont pas commencé ! Tant pis je verrouille le dérailleur sur le 25, et tout de suite c’est dur (36 ou 39° selon les thermomètres, dire qu’on craignait la froideur) . Dès le début c’est du 9% puis du 12% de moyenne, le km suivant à 11% . Tout le groupe s’est déjà envolé… Tant pis je préfère m’arrêter à l’ombre, et si j’abandonnais ?  Non , je continue un peu, histoire de voir, Gilles est juste devant, il s’arrête et je reste avec lui. Il me dit : c’est bête d’avoir fait tous ces km en minibus pour ne pas grimper le Ventoux ; bof je l’ai déjà monté 6 fois ! je n’ai rien à prouver mais je continue quand même. Au moins jusqu’au KM 14, là il y a un répit au niveau de la station de ski et en plus le paysage est beau. Les km passent, rarement peu pentus. Tiens voilà Claude et Etienne qui redescendent déjà, qu’est ce qu’ils nous ont mis ? Pas possible ! Enfin me voilà au Mont Serein , le replat est là et il ne fait plus que 20° . Je me sens mieux, je discute en prenant de l’eau avec un forestier (cyclo) , Gilles arrive et nous voilà repartis pour les 6 derniers km de nouveau bien pentus, à 2km du sommet, une petite ombre dans un creux , je m’arrête, ça y est les Villeneuvois redescendent, ils m’encouragent. Gilles est arrêté au virage suivant, il me rejoint . Enfin le dernier Km , Fabrice fait demi-tour pour faire le dernier km avec moi, je suis limite crampes, Gilles finit bien . Enfin la grosse boule de l’observatoire est au dessous de nous et il ne reste plus qu’un virage. OUF , c’est fini.

Une photo avec mon fils au sommet devant la borne 1912m, ça fait plaisir.

Puis c’est la descente , il déjà 18h45 ! on croise à un bon km du sommet Bernard et Dominique, ils l’auront fait ; ça va vite, attention de ne pas s’emballer , j’atteins quand même 73km/h dans une longue ligne droite, à combien seront descendus les rapides ?

Arrivés à Malaucène, remplissage des bidons et Fabrice nous ramène à 38 – 40 km/h contre le vent dans le faux plat descendant. Heureusement qu’il est là,  20h20, on arrive à l’hôtel. On l’a fait ! 1900m de déniv ! ! !

La douche , à table, les français gagnent le double à Roland Garros, Jean-Claude Beautier arrive après s’être égaré (120km au lieu de 109)     et bonne nuitVentoux2014 5

Dimanche 8 Juin : Grand Tour du Ventoux 140km

7h00 : petit déj

8h10 départ, il fait doux, déjà 23°.

Les jambes sont dures, il faut les dérouiller ! Heureusement c’est plat ; en passant à Vaison la Romaine on voit le vieux pont que l’ Ouvèze n’a pas emporté lors des crues. Ensuite on enchaîne quelques bosses mais à côté du Ventoux, ce n’est que du 6% sur 3 ou 4 km ! La Vallée du Toulourenc est belle et reposante : peu de voitures , beaucoup de cyclotouristes (des Belges entre autres) . La montée sur Aurel est moins dure que prévu, puis c’est du plat jusqu’au pique-nique, sur le jeu de boules de Sault à l’ombre . Bravo les accompagnatrices de nous avoir trouvé ce coin. Une montagne de sandwiches nous attend, des abricots, des cerises (Merci Jean-Luc) … L’ambiance est bonne , le rosé-pamplemousse aussi !

Il fait chaud même à 711m d’altitude, la descente de 2km n’arrange rien puisqu’il faudra remonter à 910m. On évite les Gorges de la Nesque sur les conseils de mon copain forestier. Tous les week-end on y sèmerait des clous pour faire crever les cyclos ?  Donc on monte presque en entier le Col des Abeilles et par une petite route on rejoint la superbe descente sur Ville sur Auzon. Ensuite c’est plat et chaud jusqu’à Carpentras, Jonquières et Orange..

On aura fait quand même 1300m de déniv pour les 140km et on arrive tôt pour retrouver la douche.

Les courageux participants : Alzial Matthieu, Barlet Jean Luc , Bayle Gilles, Beautier Jean Claude, Cabanel Denis, Chaude Etienne, Collart Jean Claude, ,  Dallemagne Hélène,  Derepas Jean Jacques, Derepas Bernard,  Gras Alain, Gras Fabrice, Guillé Raymond, Lamasuta  Claude, Manceau Alain,  Merciéca Eric, Motte Eric, Tréghini Dominique, Solé Gérard, Solé Théo

Les 6 gentilles accompagnatrices : Ghislaine, Christiane, Corinne, Marguit, Gaétane et Viviane

 Imprimer  E-mail

Résultats des rassemblements et randonnées

Récits épiques

L'ESVL AU STELVIO

28-08-2018 Hits:1836 Georges Cabrit - avatar Georges Cabrit

    Parc National du Stelvio – Valtellina                             Samedi 23/06 : Notre départ en Minibus depuis Villeneuve est fixé à 7h30 – Nous sommes...

Paris Nice 2006

28-08-2015 Hits:5748 Jean Claude Collart - avatar Jean Claude Collart

Compte –Rendu PARIS NICE  Juin  2006   Vendredi 23 Juin : 13h30 , rendez vous au Gymnase pour charger les vélos sur le minibus . Noël Vitré est obligé de démonter 3 sièges pour...

Hot

Dernières informations